+

Viens, on se tire !

La Corneille Bleue

Spectacle de marionnettes pour la rue

Le spectacle a reçu le prix du jury au Festival Courants d’Airs 2021

Le spectacle


Spectacle de marionnettes pour la rue (autonomie totale : chapiteau + gradin)

 Prix du Jury au Festival Courants d’Airs 2021

Un chapiteau. Du bruit venant de l’extérieur. Et puis deux paumées, visiblement en fuite, qui débarquent pour trouver refuge sous la tente. Leur moyen de fuite : un vélo triporteur sur lequel elles ont amassé quelques valises.

Elles rencontrent alors un étrange petit bonhomme qui vit dans une caisse froide et métallique et dont la vie semble se résumer au mouvement machinal des cachets qu’il appose sur des liasses de documents. Ce personnage, nous l’appellerons P’tit Louis. Et sa vie ressemble étonnamment à celle que les deux paumées tentent de fuir. Petit à petit, elles montrent à P’tit Louis qu’il est possible de sortir de ce cycle infernal. Ensemble, iels vont poser des actes de résistance face aux injonctions d’une vie étriquée, coincée entre le travail et la télévision.

«Viens, on se tire !», c’est une invitation à redessiner le ciel d’un bleu vif à grands coups de pinceau farouche.

Compagnonnage Tof Théâtre
Spectacle fabriqué au MONTY – Espace rural de création, Genappe
Avec le soutien du Tof Théâtre, du Corridor, du Centre des arts Scéniques, du Pied en coulisses

Distribution

Céline Dumont conception et mise en scène
Céline Dumont et Pauline Serneels jeu
Benoît Serneels (Bento) création sonore
Léopold De Neve création lumière et technique
Céline Dumont et Pauline Serneels Scénographie et réalisation des décors
Céline Dumont construction des marionnettes
Laura Durnez regard extérieur
Camille Van Hoof
graphisme

La Corneille Bleue

 

Les personnages

P’tit Louis
Petite marionnette de 30 cm de haut, P’tit Louis est l’archétype de l’employé de bureau. Cravate au cou et chemise bien repassée, il passe ses journées à tamponner des cachets sur une énorme pile de feuilles. Et pourtant, quand P’tit Louis rentre chez lui, le soin et l’attention qu’il apporte à sa fleur en pot nous laisse penser qu’il y a encore une petite mélodie qui chante à l’intérieur de lui.

Les deux Paumées
Personne ne sait vraiment qui elles sont ni d’où elles viennent. Encore moins ce qu’elles fuient avec autant d’empressement, toutes les deux montées sur ce vélo triporteur chargé de valises. Maladroites et attachantes, elles ont encore un brin de folie et d’espoir au fond de l’oeil.
Personnages tantôt intérieurs, tantôt extérieurs au monde de P’tit Louis, elles oscillent entre la simple manipulation des marionnettes et un rôle actif dans le déroulé de l’histoire.

La Main
Dès que P’tit Louis s’adonne à la rêverie, il est chaque fois brusquement ramené à la réalité par une grosse Main verte au doigt inquisiteur et au bras kilométrique. Est-ce son patron ? Le capitalisme ? Ses obligations ? Inquiétante et mystérieuse, elle surgit de tous les recoins du décor dans un épais nuage de fumée.
Personne ne semble pouvoir lui échapper…

 

La Presse

« Toute la puissance évocatrice du théâtre d’objet se niche à nouveau dans cette perle de minutie, de tendresse et d’humour grinçant, mise en abîme des comédiennes elles-mêmes prêtes à tomber la veste et à tout recommencer » La Libre

« Comment ne pas saisir une invitation à la résilience, une métaphore de notre vie trépidante et du risque de burn out qui menace chacun d’entre nous dans Viens, on se tire ! un spectacle de marionnettes pour la rue de la compagnie La Corneille bleue, qui rêve de planter des graines de fleurs sauvages dans les fissures du bitume ? » La Libre

« Nous avons savouré la première création militante, Viens, on se tire ! de la nouvelle compagnie bruxelloise La Corneille Bleue. Céline et Pauline, à travers leur unique marionnette cravatée, sont deux résistantes qui n’ont pas renoncé à leurs rêves, dont celui de planter des graines de fleurs sauvages entre les fissures du bitume. » L’avenir

« Premier spectacle de la compagnie de théâtre d’objets et de marionnettes La Corneille bleue, conçu et mis en scène par Céline Dumont, Viens, on se tire ! est impressionnant de virtuosité et d’inventivité technique.» 
Alternatives Théatrales

Le calendrier 2024

Printemps

Di 28 avril 2024
Festival Fenêtre sur verdure Theux (B)

Me 1er mai 2024
Festival HOPLA ! Neder-over-Hembeek (B)

Sa 4 mai 2024
Le Pied en Coulisse Lamorteau (B)

Sa 25 et Di 26 mai 2024
Festival PrinTemps de paroles Bussy-Saint-Martin (F)

Sa 8 et Di 9 juin 2024
Festival Mais où va-t-on ? L’Arrêt Création Fléchin (F)

Eté

Sa 6 et Di 7 juillet 2024
Festival Les Rugissantes Le Creusot (F)

Ve 12, Sa 13 et Di 14 juillet 2024
Lunathica Festival – Festival internazionale di Teatro di Strada
Nole – Turin (I)

Di 11 août 2024
Festival A deux mains Chatel-en-Trièves (F)

Ma 13 août 2024
Festival L’Echo des mots Pont-du-Fossé (F)

Sa 31 août et Di 1er sept 2024
CircusBende Festival Amsterdam (NL)

 

Automne

Di 6 octobre 2024
Kulturfabrik Esch-sur-Alzette (L)

Sa 23 novembre 2024
Théâtre des Roches – maison des pratiques amateurs Montreuil (F)

 

 

 

 

 

Vidéo

Téléchargements

©La Corneille bleue – Réalisation : Céline Dumont et Pauline Serneels

+32 2 377 93 00 

Chargée de diffusion

Anne Hautem

anne.hautem@mademoisellejeanne.be

Assistante chargée de diffusion

Cassandre Prieux

cassandre.prieux@mademoisellejeanne.be

Administration de tournée

Annaïg Bouguet

annaig.bouguet@mademoisellejeanne.be